Genève

Des armes à feu pour la police municipale?

Le Conseil municipal a lancé le débat sur la question du port d’armes dans un contexte politique devenu plus favorable aux revendications des APM.
Des armes à feu pour la police municipale?
Pour la socialiste Christina Kitsos, le port d’une arme à feu contredit le rôle social et de prévention d’une police de proximité. JPDS/ARCHIVES
Ville de Genève

Faut-il armer la police municipale (APM)? Mercredi, le Conseil municipal de la Ville de Genève a débattu de ces questions dans un contexte politique devenu soudain plus favorable à ces revendications des principaux intéressés. Dans la Tribune de Genève, le chef de l’Environnement urbain et de la sécurité, le PDC Guillaume Barazzone, a déclaré être à titre personnel favorable au port d’armes comme moyen de défense, sa position ayant évolué

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion