Genève

L’opération Papyrus a pris fin

Le projet pilote s’est arrêté en catimini à la fin de l’année. Les changements politiques ne permettent pas d’avoir une vision claire de la suite.
L’opération Papyrus a pris fin
Papyrus devait permettre de reconnaître l’existence et la légitimité des sans-papiers qui assurent nombre de tâches indispensables et de lutter contre le travail au noir. JPDS
Régularisation

«Le projet pilote Papyrus prendra fin le 31 décembre 2018, date limite pour le dépôt des dossiers de régularisation auprès de l’Office cantonal de la population et des migrations.» Pas même un communiqué de presse. A peine quelques lignes sur le site internet de l’OCPM. Autant dire que l’annonce de la fin de l’opération, pourtant rendue publique en grande pompe en février 2017, et ayant bénéficié d’un important écho médiatique en février 2018

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion