Cinéma

Celles qui n’ont rien

Dans Les Invisibles, Louis-Julien Petit donne un visage aux femmes SDF et salue le dévouement des ­travailleuses sociales, dans une comédie utopique et plus politique que prévu.
Celles qui n’ont rien
Les actrices Déborah ­Lukumuena et Audrey Lamy donnent la réplique à des anciennes SDF dans "Les Invisibles". FRENETIC FILMS / JC LOTHER
Interview

Dans le nord de la France, une municipalité menace de fermer une structure d’accueil pour les femmes sans abri. L’équipe du centre se démène alors pour réinsérer professionnellement ces SDF, quitte à contourner la loi… Louis-Julien Petit signe une nouvelle comédie sociale dans la veine de son précédent Discount, sur la grande distribution. Animé par de belles intentions, Les Invisibles porte aussi un regard critique sur notre société qui, confrontée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion