International

Les ex-FARC en danger

85 ex-guérilleros des FARC ont été assassinés par des groupes paramilitaires depuis la signature de l’accord de paix en novembre 2016.
Les ex-FARC en danger
Janvier 2017: des membres des FARC rejoignent des zones locales de transition vers la normalisation. Ils sont aujourd'hui la cible de groupes paramilitaires. KEYSTONE
Colombie

Au total, 85 ex-guérilleros des FARC ont été assassinés en Colombie depuis la signature de l’accord de paix en novembre 2016, a annoncé l’ONU. Quatorze crimes ont été commis durant les seuls trois derniers mois de 2018. Selon l’Unité spéciale d’enquête, organisme d’Etat cité par l’ONU, les responsables sont des groupes paramilitaires, tels que le Clan del Golfo, mais aussi d’autres guérillas. A ce jour, 27 personnes ont été interpellées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion