Livres

Einstein en Absurdistan

Conjuguant suspense, comique et surréalisme, Les Cloches d’Einstein, du Hongrois Lajos Grendel, est un petit bijou d’irrévérence et de liberté.
Einstein en Absurdistan
Roman

Ferkò rêve d’une vie tranquille. Mais ce jeune mathématicien est sans cesse confronté à des choix pénibles, dans un régime qui ne permet pas d’exister hors du système. Ainsi, s’il veut épouser Zsòfi, il doit entrer au parti, lui assène le père de son amoureuse. Il obtempère, malgré les avertissements de son «Moi Inégalable» – une voix «grave comme le son des grosses cloches» qui surgit à des moments clés de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion