Genève

Partager son lopin de terre avec les déracinés

L’EPER propose un projet de jardinage solidaire. Mettant en lien réfugiés et particuliers, le programme veut faire du potager un lieu d’insertion sociale.
Partager son lopin de terre avec les déracinés
Le programme «Ouvre ton jardin» propose aux particuliers de laisser une partie de leur parcelle à des personnes issues de la migration. Keerthiga Sivakumar
Solidarité

Une grande parcelle laissée en partie aux mauvaises herbes? Un jardin trop grand pour s’en occuper? L’Entraide protestante suisse (EPER) a peut-être une solution à vous proposer. Depuis l’année dernière à Genève, le projet «Ouvre ton jardin» propose aux particuliers de laisser une partie de leur parcelle à des personnes issues de la migration. «C’est une manière de s’engager dans l’accueil des personnes réfugiées à travers un outil universel: la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion