International

La psychiatrie, une affaire de famille

Depuis le XIIIe siècle, les villageois de Geel, en Flandres, hébergent des personnes atteintes de troubles psychiatriques. Un lien social et une stabilité très appréciés.
La psychiatrie, une affaire de famille
«Avec Theo, ça a tout de suite fonctionné», se félicite Viviane. Avec son époux Roger, ils hébergent un patient de l’hôpital psychiatrique de Geel, perpétuant ainsi une très ancienne tradition. B. LECLERCQ
Belgique

A 65 ans chacun, Viviane et Roger n’ont a priori plus vraiment l’âge des colocations. Reste que l’âge ne peut rien face à ce que ce couple de retraités belges revendique avec douceur: «le sens de la famille». Alors en mars dernier, ils ont ouvert la porte de leur petite maison de la campagne flamande à Theo. Il a fait connaissance avec le chat et le chien, et posé ses valises

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion