Suisse

L’accueil des migrants pointé du doigt

Solidarités et Droit de rester dénoncent les pratiques d’ORS, entreprise qui s’occupe des requérants.
L’accueil des migrants pointé du doigt
Les migrants pointent notamment du doigt le manque de place et d’intimité dans les foyers d’accueil. KEYSTONE
Fribourg

«J’aime la Suisse. Mais ORS n’en donne pas une bonne image», déplore un jeune Erythréen vivant à Fribourg. Cette entreprise privée gérant la prise en charge des requérants d’asile dans le canton de Fribourg, sur mandat des pouvoirs publics, est la cible d’un rapport établi par le parti anticapitaliste Solidarités et le collectif citoyen Droit de rester. Ce document a été réalisé sur la base des témoignages d’une trentaine de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion