Musique

Christine and the Queens sans artifice

A l’Arena de Genève, la chanteuse française a offert un spectacle sobre, mais enthousiasmant, articulé entre brusques ruptures de ton et chorégraphies captivantes.
Christine & The Queens sans artifice
Christine and the Queens s'entoure d'une troupe mixte, le collectif (La) Horde. JOSEPH CARLUCCI
Concert

On le comprend sitôt parvenu aux abords de l’Arena: ce soir, ne parier sur aucun chahut. Le public venu écouter Christine and the Queens s’affiche discret et courtois, applaudissant patiemment le Genevois Nelson Beer programmé en première partie jusqu’à ce que se montre enfin l’idole androgyne. Apparue entourée de six danseurs, la Nantaise propose alors un spectacle puissant fondé sur l’épure et une création chorégraphique exaltée pour laquelle son audience

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion