Solidarité

L’homme qui fait reverdir le Burkina

Yacouba Sawadogo – «prix Nobel alternatif» 2018 – fait reculer le désert depuis quarante ans. Au Courrier, le paysan dit son espoir que cette récompense l’aide à diffuser sa technique «zaï».
L’homme qui fait reverdir le Burkina
Yacouba Sawadogo, "l'homme qui fait reculer le désert", compte sur sa reconnaissance internationale pour faire reculer un autre péril: l'urbanisation sauvage. AAZ
Agriculture

L’un des lauréats de la 39e édition du prix Nobel alternatif1Le Right Livelihood Award est décerné tous les ans par une fondation suédoise à quatre «personnes ou organisations exemplaires et visionnaires» qui s’attaquent «aux racines des problèmes mondiaux». est un modeste cultivateur burkinabé dont l’innovation a quasi le même âge que la vénérable institution qui le récompense. Appelée «zaï», cette technique ancestrale a été réinventée et remise au goût du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion