Genève

Amendé pour avoir photographié une manifestation

Le photographe de presse indépendant Demir Sönmez s’est vu infliger une amende pour avoir «gêné» la police lors d’une manifestation. Il conteste l’ordonnance pénale devant le Tribunal de Police.
Amendé pour avoir photographié une manifestation
«La police a une dent contre mois depuis plusieurs mois. Mon travail dérange», dénonce Demir Sönmez, amendé par la police. JPDS
Liberté de la presse

14 décembre 2017, les fonctionnaires manifestent devant l’Hôtel de Ville pour défendre leur statut et dénoncer le projet de budget du Conseil d’Etat. Le climat est tendu et la police veut empêcher les manifestants d’entrer dans le bâtiment. Demir Sönmez couvre l’événement. Son travail aurait perturbé les policiers dans leurs œuvres. Ils lui reprochent de ne pas avoir obtempéré aux ordres de circuler, d’avoir pris des clichés par-dessus l’épaule d’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion