Genève

«Nous ne pouvons pas tout classer»

Plaza, patrimoine, croissance économique, bureaux vides, affaire Maudet, notes de frais: Antonio Hodgers, président du Conseil d’Etat genevois, répond aux questions du Courrier.
«Nous ne pouvons pas tout classer»
Antonio Hodgers: «Nous allons forcément construire encore sur du bâti puisque nous ne prenons plus rien sur la zone agricole.» JPDS
Patrimoine

Interpellé dans nos colonnes par les défenseurs du cinéma Plaza, Antonio Hodgers, chargé du Département du territoire et désormais président du Conseil d’Etat, répond. Nous en profitons pour évoquer avec lui d’autres questions d’actualité. Entretien. Les défenseurs du Plaza vous demandent de lancer une nouvelle procédure sur la base des soutiens qu’ils ont obtenus. Considérez-vous ces appuis comme des faits nouveaux déterminants? Antonio Hodgers: D’abord, je trouve injuste de leur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion