Histoire

L’humanitaire comme arme politique

Durant la Grande Guerre, la Suisse a exploité l’image de la Croix-Rouge pour imposer sa neutralité.
L’humanitaire comme arme politique
«On les tue d’un côté… on les soigne de l’autre», une critique du double jeu de la Suisse publiée en juillet 1916 par L’Arbalète, un bimensuel satirique créé par quatre artistes sous l’égide de la Tribune de Lausanne. DR / Carte postale: l’île de la paix et ses œuvres de bienfaisance. BN/DR
Centenaire

Un siècle après la fin de la Première Guerre mondiale, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Donald Trump et soixante autres chefs d’Etat et de gouvernement commémoreront l’armistice du 11 novembre, ce dimanche, sur la tombe du soldat inconnu, au pied de l’Arc de triomphe à Paris. Le président de la Confédération Alain Berset prendra part aux célébrations. La Suisse est invitée «en hommage à la longue tradition de l’engagement humanitaire de notre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion