Musique

Joie et alchimie des rencontres

Adepte des mélanges musicaux, le Quatuor Terpsycordes revisite Piaf et Piazzolla dans un album qui sera verni samedi. Entretien avec son premier violon, Girolamo Bottiglieri.
Le Quatuor Terpsycordes et le bandonéoniste William Sabatier à la Fête de l’Espoir à Genève en 2012. ATHOS 99
Musique classique 

Eclectique et généreux, le Quatuor Terpsycordes est non seulement gourmand d’expériences musicales inédites, mais surtout de rencontres humaines enrichissantes et stimulantes. Après avoir bourlingué à travers le grand répertoire classique depuis sa création en 1997 à Genève, la formation chambriste a notamment sillonné la Chine dans des tournées concertantes foisonnantes, réalisé des albums de plusieurs compositeurs modernes et contemporains – Gregorio Zanon, Javier Torres Maldonado, René Gerber et Ernest Bloch – ou

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion