Musique

Killing Joke, quarante ans de requiem

Les sombres prophéties du groupe britannique collent plus que jamais à leur époque. Performer et ­parolier habité, Jaz Coleman dirige le culte vendredi à l’Usine de Genève. Entretien.
Killing Joke, quarante ans de requiem
Martin «Youth» Glover, Jaz Coleman, Geordie Walker et Paul Ferguson ont scellé un pacte diabolique en 1978. DR
Post-punk

«Riez à vos risques et périls.» Nous voilà prévenus! Du pur Killing Joke, caustique et menaçant. La tournée Laugh at your peril marque les 40 ans du groupe britannique et promet de remplir le rez de l’Usine, vendredi à Genève. Increvable Killing Joke, tellement influent que ses cadences martialo-­tribales, ses basses syncopées et ses harmonies insidieuses ont filtré dans quantité de groupes «post-punk» et jusqu’à Nirvana – en 1991, Kurt Cobain polissait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion