Neuchâtel

Regard d’ethnologue militant

Le Musée d’ethno a accueilli dimanche un festival en faveur des peuples autochtones. L’ethnologue Patrick Bernard, réalisateur du Retour du tambour sacré tournée en Birmanie, a expliqué sa démarche militante.
Regard d’ethnologue militant à Neuchâtel
La chanteuse Alissa Csonka et le conférencier Patrick Bernard. MUSÉE D'ETHNOGRAPHIE DE NEUCHÂTEL
Peuples autochtones

Le film projeté en première partie de programme au Musée d’ethnographie a plongé, l’espace de cinquante minutes, le spectateur dans une réalité sidérante. Filmé en 2012 en Birmanie par l’ethnographe suisse Patrick Bernard, Le retour du tambour sacré propose, par ses images captées sur le vif, une immersion haletante dans des territoires à la fois envoûtants et hostiles. Devant ces images, on pouvait repenser aux idées révolutionnaires de Sartre, aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion