Genève

Les Verts vent debout

Nicolas Walder, président des Verts genevois, explique pourquoi sa formation va s’investir très fortement contre le projet fédéral de réforme de la fiscalité des entreprises.
Les Verts vent debout 1
Selon Nicolas Walder, la RFFA contient des instruments fiscaux favorables aux entreprises très capitalisées, actives dans la finance ou le trading du pétrole (photo: bureaux d'affaires à Zurich). KEYSTONE
RFFA

Les Verts entendent faire plus que leur part. Un référendum fédéral a été formellement lancé samedi il y a une semaine par une coalition politico-syndicale1 Le Courrier du lundi 9 octobre contre le paquet ficelé qui lie, sous le nom de RFFA (Loi relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS), le projet de baisse de l’imposition du bénéfice des entreprises pour mettre fin aux statuts spéciaux, à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion