Genève

Fronts figés entre la Ville et la Poste

La Ville et la Poste ne parviennent pas à trouver un accord sur l’avenir de certains offices. Le Conseil administratif s’oppose notamment au déplacement de la poste des Charmilles et à la suppression de celle de la rue du Stand.
Fronts figés entre la Ville et la Poste
Selon une enquête, une majorité des utilisateurs de l’office des Charmilles est opposée à son déplacement. JPDS
La Poste

Dans un communiqué diffusé mercredi, la Ville de Genève déclare ne pas trouver de terrain d’entente avec la Poste concernant le sort d’offices situés sur son territoire. En début de semaine, des discussions ont eu lieu avec l’ex-régie fédérale au sujet des filiales qu’elle souhaite déplacer, supprimer, voire rénover. Mention est faite en particulier du bureau des Charmilles qu’il est prévu de déménager à 350 mètres de son emplacement actuel,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion