Histoire

Les premières victimes de la Shoah

En 1933 déjà, des Juifs sont tués en série à Dachau. Un juge tente d’enrayer la machine de mort nazie.
Les premières victimes de la Shoah 1
Prisonniers à Dachau, avant la guerre. Le camp de concentration, ouvert en mars 1933, a été le théâtre de crimes antisémites dès le mois suivant. BUNDESARCHIV
Holocauste

Leur nom est Rudolf Benario, Ernst Goldmann, Arthur Kahn et Erwin Kahn. Ce sont vraisemblablement les premières victimes de l’Holocauste. Le 12 avril 1933, ces quatre jeunes Juifs allemands sont abattus dans le camp de concentration de Dachau, ouvert trois semaines auparavant par Heinrich Himm­ler, à 30 km au nord de Munich. Ces assassinats de détenus juifs ont fourni «les premières preuves criminalistiques de l’exécution systématique des Juifs par les nazis», affirme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion