International

Demande de mise en liberté rejetée

Tariq Ramadan voit sa troisième demande de mise en liberté refusée par les juges d’instruction français après une expertise de son téléphone et de son ordinateur.
Demande de mise en liberté rejetée
En Suisse, Tariq Ramadan est également visé par une instruction pour viol, ouverte mi-septembre à Genève après une plainte d'une femme déposée en avril. KEYSTONE/ARCHIVES
Affaire Ramadan

Les juges d’instruction français ont refusé la troisième demande de mise en liberté de Tariq Ramadan après une expertise informatique à charge, a appris l’AFP. L’intellectuel musulman est incarcéré depuis sept mois pour deux viols qu’il conteste. La version du théologien suisse de 56 ans, qui niait toute relation sexuelle avec deux plaignantes, est contredite par cette expertise de son téléphone et de son ordinateur remise lundi aux magistrats, selon

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion