Scène

Joan Mompart revigore Shakespeare

A l’Orangerie, à Genève, une décoiffante adaptation du Songe d’une nuit d’été mise en scène par Joan Mompart rend le théâtre accessible à tous.
Joan Mompart revigore Shakespeare
A l’Oran­gerie, avec son plateau recouvert de terre, le Songe vaut aussi pour ce qu’il est: un retour à la nature. SOFI NADLER
Théâtre

«Entrez dans notre nuit et pardonnez!» clame Puck, incarné par un Philippe Gouin gouailleur et taquin en maître de cérémonie du Songe d’une nuit d’été. Une nuit d’à peine deux heures, resserrée aux personnages essentiels de cette intrigue complexe. Deux couples d’amoureux tentent de couler des jours heureux, Lysandre (David Casada) et Hermia (Mélanie Bauer), d’un côté, Démétrius (Florian Sapey) et Héléna (Magali Heu), de l’autre. Mais «l’amour vrai n’a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion