Musique

Kadebostany, pop sous tension

Une bataille judiciaire fait rage depuis plusieurs mois entre Kadebostany et son ex-chanteuse Amina Cadelli. Le groupe romand nie en bloc les accusations de sexisme.
Kadebostany, pop sous tension
Sur l’album Pop Collection sorti en 2013, Guillaume Bozonnet ­s’affiche en président de la «république de Kadebostany», flanqué de deux modèles. La chanteuse Amina Cadelli, «énigmatique diva», n’apparaît pas sur la pochette. DR
Conflit

Un conflit oppose la musicienne Amina Cadelli, alias Flèche Love, et son ancien groupe suisse romand Kadebostany, dont les vidéos comptabilisent des millions de vues sur internet, et qui tourne dans le monde entier. Nous avons tenté depuis plusieurs mois d’y consacrer un article. Au printemps dernier, le musicien et producteur ­genevois Guillaume Bozonnet, tête pensante du groupe, et son manager, Sandro Brero, ont accepté de rencontrer Le Courrier dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion