Médias

Tamedia: retenues salariale pour les grévistes

Brouillon auto 68
Des journalistes des rédactions de Tamedia Romandie protestent contre les restructurations en cours au sein du groupe Tamedia ainsi que contre la disparition programme de la version print du Matin semaine, le 15 décembre 2017 devant la Tour Edipresse a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Presse

La nouvelle est parvenue aux employés du groupe Tamedia via les fiches de salaire électroniques. Les salariés du groupe de presse (Tribune de Genève, 24Heures, Matin, Matin Dimanche, 20Minutes) 1Les rédactions de 20Minutes n’avaient pas participé au débrayage.se sont vus imposer des retenues de salaire pour les jours de grève auxquels ils ont participé durant le mouvement social du 3 au 5 juillet dernier. Les retenues vont de 500 francs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion