Genève

Le prix du parking multiplié par cinq

La Ville de Genève augmente drastiquement le tarif des places louées aux collaborateurs des écoles primaires. La fin de l’avantage passe mal, car la hausse est abrupte et soudaine.
Le prix du parking multiplié par cinq
«On veut sortir les voitures du périmètre scolaire et la mesure vise à favoriser la mobilité douce», explique Esther Alder. Ici, l'école des Eaux-Vives. JPDS
Education

Dès lundi, le prix des places de parking louées par le Service des écoles de la Ville de Genève aux collaborateurs des écoles primaires sera près de cinq fois plus cher qu’auparavant. Le Conseil administratif a pris cette décision pour mettre fin à un «privilège», pour favoriser la mobilité douce et pour une question d’équité de traitement avec les fonctionnaires municipaux. La mesure suscite une forte grogne. Le 20 août,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion