Suisse

A la découverte des fossiles

A deux pas de la frontière italo-suisse, le Monte San Giorgio offre des trésors géopaléontologiques.
A la découverte des fossiles
Depuis le ­sommet du Monte San Giorgio, on a une vue ­imprenable sur le lac de Lugano et le Monte San ­Salvatore, en forme de pain de sucre. Les fossiles qui y ont été ­découverts sont ­désormais à l’abri dans des musées. NICOLAS HEINIGER
Tessin

Certains sites suisses inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco sont trop peu connus. C’est le cas du Monte San Giorgio. Il y a 240 millions d’années, le Monte San Giorgio n’était pas encore une montagne, mais un lagon subtropical ressemblant aux actuelles Maldives. Une foule d’animaux et de plantes y vivaient et y mouraient, leurs restes s’accumulant sur les fonds marins. Aujourd’hui, ces lieux enchanteurs situés au sud du Tessin sont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion