Douche froide pour l’agrochimie

La Cour de justice de l’Union européenne ne prévoit pas d’exceptions pour les nouveaux OGM.
Douche froide pour l’agrochimie
Selon la Cour de justice de l’UE, il est exclu, par exemple, que de nouvelles semences de colza (ici un champ de colza) résistant aux herbicides soient vendues librement dans l’Union européenne. KEYSTONE
OGM

C’est un revers pour les géants agrochimiques, mais une victoire pour la petite paysannerie. mercredi, la Cour de justice de l’Union européenne s’est enfin prononcée sur une question qui agite le monde politique depuis des années. Les plantes et les graines développées en laboratoire grâce à de nouvelles techniques de sélection génétique sont bel et bien des «organismes génétiquement modifiés», tranche la Cour européenne. Elles n’échappent pas «aux obligations prévues

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion