Scène

L’apprentissage, tout un art

Parrainé par Antigel, le Festival Transforme met à contribution les compétences des apprentis lors d’un festival dédié aux cultures urbaines. Gagnant-gagnant.
L'apprentissage, tout un art
Pour Stéphanie Cariage, Alan, Nora et Georges. l'apprentissage n'est pas une voie de garage. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Genève

Un festival de musique et danse urbaines valorisera les filières professionnelles. La première édition de Transforme a lieu jeudi et vendredi à Genève. Avec pour message que l’apprentissage, «c’est cool et fun». Ou pour le dire autrement, qu’une filière professionnelle n’a pas à être envisagée en mode échec (scolaire), mais qu’elle peut aussi être une vocation. Avec Antigel comme parrain, Transforme met à contribution les compétences de 70 apprentis des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion