Genève

Sanction politique contre Maudet

En attendant les résultats de l’enquête judiciaire et des travaux de sa commission de contrôle de gestion, le Grand Conseil réprouve l’acceptation d’un luxueux cadeau.
Sanction politique contre Maudet
L’agence de presse officielle des Emirats arabes unis a rendu compte de la rencontre entre le cheikh Hazza bin Zayed, conseiller à la sécurité nationale, et Pierre Maudet. CAPTURE D'ECRAN
Grand Conseil genevois

Si le Conseil d’Etat a offert à Pierre Maudet sa présidence comme si de rien n’était, le Grand Conseil, lui, ne digère pas le voyage de l’élu PLR à Abu Dhabi en 2015. Une sanction politique rare, sinon inédite, contre un conseiller d’Etat, qui plus au début de sa présidence, est tombée ce jeudi: à l’occasion d’une séance extraordinaire, le parlement, à l’exception de l’Entente (PLR et PDC), a «réprouvé

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion