Cinéma

«Elle a permis aux femmes de sortir du silence»

Séverine André évoque l’héritage féministe des films de Carole Roussopoulos.
«Elle a permis aux femmes de sortir du silence»
Tournage du film "Les Prostituées de Lyon parlent" (1975). ARCHIVES PRIVEES C.R. / MEDIATHEQUE VALAIS-MARTIGNY
Féminisme

Que reste-t-il des films et des combats de Carole Roussopoulos à l’ère du féminisme revitalisé par MeToo? Trentenaire, Séverine André nous donne son avis. Les vidéos de Carole Roussopoulos ont-elles «changé le monde»? Séverine André: Elle n’avait pas cette ambition, mais je pense que oui! Quand on voit les évolutions de la vidéo, de la télévision, ou de la prise de parole, on peut affirmer qu’elle a apporté sa pierre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion