Vaud

Manque d’encadrement en garderie

Le canton et les professionnels réagissent à la nouvelle politique d’accueil parascolaire.
Manque d’encadrement en garderie
Le canton juge que le régime d’exception ne permet pas de garantir la qualité de l’encadrement des enfants. JPDS/PHOTO PRETEXTE
Education

«Le nouveau cadre ne permettra plus de garantir la sécurité affective ou physique des enfants accueillis.» Les professionnels de l’enfance ne mâchent pas leur mot concernant les nouvelles normes d’accueil des enfants de 4 à 12 ans en parascolaire. De son côté, l’Office cantonal de l’accueil de jour des enfants, qui a le mandat de délivrer les autorisations aux établissements, note des insuffisances. La compétence d’établir un cadre de référence

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion