International

Faire souffler «l’esprit de résistance»

Les associations pro-palestiniennes estiment que la «saison croisée France-Israël», qui débutera en juin, est une provocation dans le contexte actuel. Une campagne a été lancée.
Faire souffler «l’esprit de résistance» 2
Le 12 mai dernier, des manifestants se sont rassemblés à Toulouse dans le cadre de la campagne «2018, le temps de la Palestine». DR
France-Palestine

La campagne «2018, le temps de la Palestine» ne cessera pas. Vu l’indignation provoquée par les agissements de l’armée israélienne ces derniers jours – 58 palestiniens tués et plus de 2000 blessés rien que lundi –, elle pourrait même se renforcer. Mais, clairement, le contexte a changé, et le climat s’est alourdi. Originellement tournés vers la solidarité avec «l’esprit de résistance des Palestiniens», ses coordinateurs se sont résolus mercredi soir à intégrer un mot

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion