Suisse

Si le jeu tourne au cauchemar…

L’offre de jeux en ligne va se densifier avec la nouvelle loi sur les jeux d’argent. Les jeunes sont le principal public cible. Les programmes de prévention ne seront pas mieux dotés pour autant.
1
Les Suisses aiment les jeux d'argent. FOTOLIA/DR
Prévention

Gratter un billet de loterie ou jouer en ligne est un loisir socialement accepté, mais quand il devient excessif, le jeu finit par tourner au cauchemar. Problèmes professionnels, dettes, isolement social: rien ne va plus. «C’est la forme d’addiction qui a le plus d’effet sur l’entourage en raison de son impact financier», affirme Jean-Félix Savary, secrétaire général du Groupement romand pour l’étude des addictions (GREA). En Suisse, on estime à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion