Vaud

En finir avec le harcèlement de rue

La ville de Lausanne a lancé hier sa campagne de sensibilisation placée sous le signe de l’humour.
Lausanne veut ranger le harcèlement de rue au musée
Le principal vecteur de la campagne est un clip vidéo de deux minutes. Il montre une visite menée par l’humoriste Yann Marguet dans le «Musée du harcèlement de rue». KEYSTONE
Prévention

Stop aux sifflements, frottements, avances et attouchements. La ville de Lausanne lance sa campagne de sensibilisation contre le harcèlement de rue. Pour cela, elle mise sur un concept original: un musée fictif où le harcèlement est présenté comme primitif. La démarche illustre la volonté des autorités de voir ces actes et comportements appartenir au passé. «Le thème est sensible», a rappelé hier le municipal PLR Pierre-Antoine Hildbrand chargé de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion