Cinéma

Cabotinage animé

Démiurge perfectionniste, Wes Anderson peaufine un magnifique conte canin. L’Ile aux chiens est malheureusement submergée par son maniérisme.
Cabotinage animé
FOX
Animation

Voici donc la deuxième incursion de Wes Anderson dans l’animation, en volume et stop motion (image par image), après Fantastic Mr. Fox en 2009. Rien de surprenant à cela: le cinéaste américain élabore par ailleurs des mondes colorés de contes pour enfants, où des personnages stylisés évoluent com­me des pantins dans des décors de maquettes ou de maisons de poupées. Avec L’Ile aux chiens, ce démiurge maniaque poursuit jusqu’au délire son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion