Livres

Blues d’un loser magnifique

Dans Banana Spleen, on retrouve l’alter ego de Joseph Incardona en pleine crise existentielle. Fantasque et profond.
Littérature romande

Un travail, du temps pour écrire, une femme aimée… André Pastrella se sent heureux et n’en revient pas. Mais la mort soudaine de sa compagne bouleverse ce fragile équilibre. Entre comportements absurdes, blagues potaches, crise mystique et cuites à répétition, il finit par perdre son travail et son appartement. Son conseiller au chômage l’inscrit à un stage de réinsertion et de motivation pour cas désespérés, dirigé d’une main de fer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion