Défilé d’hommages éclectiques aux Athénéennes 1
Tigran Hamasyan improvise au piano en s'inspirant du vocabulaire musical et du folklore arméniens. DR
Musique

Défilé d’hommages éclectiques aux Athénéennes

La 8e édition, programmée début juin, s’annonce sous le signe de reprises en tout genre. Invité d’honneur, Gérard Depardieu vient chanter Barbara.
Genève

Le menu des Athénéennes 2018 a été révélé mercredi lors de la soirée de lancement. Le festival doit son nom à la salle de l’Athénée, espace intimiste où il a vu le jour. «Depuis l’an dernier, nous avons à disposition le Temple de la Madeleine, l’Abri et l’Alhambra, se réjouit Audrey Vigoureux, cofondatrice du festival et pianiste. Cela permet non seulement d’élargir le public, mais aussi d’accueillir de plus grands

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion