Suisse

Un espionnage parmi tant d’autres

L’opération de Daniel M. est fustigée. Mais la politique n’a rien dit sur d’autres actions du SRC à l’étranger.
Un espionnage parmi tant d’autres
L’ancien chef du SRC, Markus Seiler, s’est entretenu avec la Délégation des commissions de gestion sur certaines opérations. Keystone
Renseignement

La vérité d’hier n’est pas forcément celle d’aujourd’hui. L’affaire de l’ex-espion suisse Daniel M. tendrait à le démontrer. Sa mission en Allemagne de 2011 à 2014 vient de se faire durement condamner par la Délégation des commissions de gestion du parlement: le Service de renseignement de la Confédération (SRC) a agi illégalement en envoyant son agent se procurer activement des informations à l’étranger. Cette sévérité a de quoi surprendre. Durant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion