Vaud

Un foyer pour mineurs ferme ses portes

Des éducateurs dénoncent une prise en charge insuffisante des mineurs non accompagnés. Les autorités sont interpellées par le Syndicat des services publics.
Un foyer pour mineurs ferme ses portes
(KEYSTONE/Leo Duperrex)
Asile

C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) prévoit de fermer l’un des quatre foyers pour mineurs non accompagnés du canton. La délégation syndicale des éducateurs craint une dégradation des conditions d’accueil, qu’elle juge aujourd’hui déjà insuffisantes. La fermeture du foyer du Chasseron à Lausanne a pour conséquence la suppression de dix-huit équivalents plein-temps. L’EVAM prévoit dans la mesure du possible un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion