Genève

Avant-garde et automation

La musique assistée par ordinateur est au cœur du festival Archipel. Historique.
Avant-garde et automation 1
«Les Souliers», installation d’Arno Fabre. Arno Fabre
Festival 

Le festival Archipel ouvre ses portes jeudi avec la présentation de deux installations sonores et plastiques de l’artiste français Arno Fabre. Des robots bavards et mobiles, un ballet de souliers mécaniques illustrent les capacités de contrôle du logiciel Max/MSP dans des domaines extramusicaux. L’occasion de se remémorer que la première impulsion vers l’intégration de la machine en musique est attribuée à un peintre et compositeur futuriste italien, Luigi Russolo. Son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion