Régions

«Ras-le-bol des économies»

Plus de 1300 personnes ont manifesté samedi contre la politique d’austérité neuchâteloise, pour faire entendre leur voix à travers deux motions adressées au Grand Conseil.
«Ras-le-bol des économies»
Pour nombre de manifestants, les économies réalisées dans les domaines sociaux auront un impact et un coût supérieur dans quelques années car «on prend le risque de voir les situations s’aggraver». ADT
Neuchâtel

Pour exprimer son ras-le-bol, la population neuchâteloise n’en est plus à son coup d’essai: 1300 manifestants se sont réunis samedi dernier à la gare de Neuchâtel à l’appel du Comité contre la crise, pour lutter conte la politique d’austérité appliquée par le canton. Dans les rangs du cortège circulaient deux motions populaires et une pétition à la recherche de signatures destinées au Grand Conseil. La première motion vise à abolir le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion