International

La paix se joue encore dans les urnes

Les élections législatives de ce dimanche en Colombie sont cruciales pour l’application des accords de paix avec la guérilla des FARC et les présidentielles de juin prochain. Le climat est très tendu.
La paix se joue encore dans les urnes
Des manifestants antiFarc jettent des pierres pendant un meeting du candidat Rodrigo Londoño à Yumbo le 7 février. KEYSTONE
Colombie

«Si le peuple colombien veut la paix, ça se fera, quoi qu’il arrive. Ceci dit, quel que soit le président élu, celui-ci tentera de discréditer et de défaire l’accord de paix»: à plus de 50 ans, Juan1Nom changé pour des raisons de sécurité. ex-commandant de la guérilla des FARC «réintégré» à la société civile, pour qui la gauche traditionnelle est devenue trop proche des autres partis, est pessimiste quant au pouvoir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion