Genève

Vingt mille pneus dans la terre

Les terrains de foot synthétiques utilisant des pneus de voiture recyclés sont soupçonnés d’être nocifs pour la santé.
Les granulés de caoutchouc sont enrobés de polyuréthane, qui lui-même se désagrège. Des milliers de kilos de ces petites billes tendent à se disperser dans les champs et les cours d’eau alentours. Un phénomène mis en évidence lors du déneigement des terrains (voir photos ci-dessous). JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Football

L’enquête d’Envoyé Spécial diffusée il y a deux semaines sur France2 a suscité l’inquiétude chez les parents de footballeurs. On y découvrait comment l’industrie automobile recycle ses vieux pneus usagés: en les transformant en petites billes de caoutchouc noir servant à remplir, à moindre coût, les terrains de foot synthétiques, à raison de 20 000 pneus concassés, soit environ 120 tonnes, par surface de jeu. Problème: aux Etats-Unis, des familles de jeunes atteints

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion