Genève

En Ville, le peuple refuse encore les économies

Comme en 2016, les citoyens refusent des coupes effectuées par la droite élargie. A la veille de voter le budget 2018, l’exécutif espère que cela mettra un terme à cette guérilla budgétaire
Le peuple refuse encore les économies
Les electeurs de la Ville de Geneve ont voté contre les "Coupes budgetaires en ville de Geneve", lors des votations communales du 4 mars 2018. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Ville de Genève

Bis repetita. Après le refus des coupes budgétaires en juin 2016, les citoyens de la Ville de Genève ont à nouveau rejeté, dimanche, les économies effectuées par la droite élargie (PDC, PLR, UDC, MCG), cette fois dans le budget 2017 de la municipalité. «La population témoigne encore une fois sa confiance dans le Conseil administratif. C’est mérité, car cela se fonde sur l’excellente santé financière de la Ville», s’est réjouie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion