Suisse

Pas de fleur pour les tampons

Pas de TVA réduite pour les tampons hygiéniques, a décidé le Conseil national, qui ne les considère pas comme des produits de première nécessité.
Pas de fleur pour les tampons
Le Conseil national explique ne pas avoir osé ouvrir une boîte de Pandore. KEYSTONE
Discrimination

Ce n’était décidément pas la journée des femmes mercredi au parlement: alors que le Conseil des Etats remballait un projet en faveur de l’égalité salariale, le National, lui, jetait à la corbeille l’idée de moins taxer les tampons hygiéniques. «Je suis très déçu de voir que le vote s’est limité à un résultat gauche contre droite, alors que c’est un problème qui dépasse largement ce clivage», a réagi Jacques-André Maire.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion