Genève

Le salaire minimum à nouveau sur la table

Ensemble à gauche a déposé un projet de loi pour un salaire minimum de 23 CHF de l’heure. Ils veulent offrir des «conditions de vie décentes» aux travailleurs.
Le salaire minimum à nouveau sur la table 1
Soutenu par le PS et les Verts, Ensemble à gauche espère ouvrir une nouvelle fois le débat sur le salaire minimum. Son projet de loi prévoit l’instauration d’un revenu minimal de 23 CHF de l’heure pour tous les travailleurs du canton, soit environ 4200 CHF par mois. KEYSTONE
Salaire minimum

Malgré deux votations infructueuses en 2011 et 2014, Ensemble à gauche (Eàg) n’abdique pas. La formation a déposé hier au Grand Conseil un projet de loi visant à instaurer un salaire minimum de 23 CHF de l’heure. Soutenue par le Parti socialiste et les Verts, elle espère ouvrir une nouvelle fois le débat. «Le salaire minimum est un cheval de bataille d’Ensemble à gauche», introduit Pierre Vanek, chef de groupe

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion