Livres

Confessions d’un urinoir

Mêlant humour et érudition, Teodoro Gilabert livre une délicieuse autobiographie du fameux ready-made de Marcel Duchamp.
La "Fontaine" originale de Marcel Duchamp, photographiée par Alfred Stieglitz à la galerie d’art 291 après l’exposition de la Société des artistes indépendants en 1917. ALFRED STIEGLITZ
"Fontaine" de Teodoro Gilabert

En 1917 à New York, la Société des artistes indépendants refuse d’exposer l’urinoir du Français Marcel Duchamp, qui fait scandale. Cent ans plus tard, l’objet prend la parole pour raconter son destin exceptionnel, de sa naissance dans une manufacture de Trenton, New Jersey, à sa découverte par une petite fille alors qu’il est abandonné sous une pile de livres, au fin fond d’une brocante, depuis des décennies… Auteur de quatre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion