Suisse

La SSR assaillie par divers adversaires

Les partisans de l’initiative No Billag se recrutent au sein d’une certaine droite: PME, jeunes ultralibéraux ou UDC.
La SSR assaillie par divers adversaires
Le combat contre la redevance radio-TV laisse souvent s'exprimer une méfiance générale envers l'Etat et la SSR. KEYSTONE
«No Billag»

Qui veut la peau de la SSR? La Société suisse de radiodiffusion et télévision n’est certes pas officiellement ciblée par l’initiative populaire dite No Billag, en votation le 4 mars, mais elle se trouve de facto dans son viseur. Le texte attaque en effet sa principale source de financement: il veut effacer la redevance de réception, génératrice de 1,2 milliard de francs annuels sur un budget de 1,6 milliard. Le groupe audiovisuel national

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion