Vaud

Le PS préserve ses locomotives

Les socialistes vaudois refusent de limiter davantage l’enchaînement des mandats au Parlement fédéral.
Aujourd’hui WIKIPEDIA/CC
Congrès

Jusqu’où limiter le nombre de mandats successifs des élus? Le Parti socialiste vaudois est pris entre deux feux. D’un côté la volonté d’assurer la relève, de l’autre, plus pragmatique, celle de préserver ses locomotives pour éviter les échecs électoraux. Mardi soir, en congrès, le modèle pragmatique l’a emporté. En révisant leurs statuts, les roses ont refusé la proposition de leur comité de limiter l’enchaînement des mandats entre les deux Chambres

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion