Cinéma

Road-movie entre drame et comédie

Road-movie entre drame et comédie
«L’Echappée belle» 

Après les récents Il capitale umano et La pazza gioia en Italie, Paolo Virzì change de décor et adapte le roman The Leisure Seeker de l’Américain Michael Zadoorian. L’expression anglaise leisure seeker, qui est aussi le titre original de L’Echappée belle, pourrait être traduite par «chercheur de détente». Dans le film, c’est le nom du camping-car à bord duquel s’évade un couple de retraités en mal de détente. Elle vient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion