Genève

Le référendum qui déchire Meyrin

La droite s’oppose à la création de quarante-sept postes de travail et récolte des signatures. Gauche et exécutif craignent de ne pouvoir ouvrir la nouvelle école des Vergers.  
Dans un communiqué adressé au conseil municipal le 12 décembre dernier DR
Déficits

La guerre budgétaire est amorcée à Meyrin. Après avoir été minorisée au sein du conseil municipal, la droite composée du MCG, du PLR et de l’UDC a finalement décidé de lancer un référendum. Depuis le 4 décembre, elle récolte des signatures pour s’opposer aux quarante-sept nouveaux postes prévus dans le budget de la commune. Elle a jusqu’au 15 janvier pour réunir 1188 paraphes. En cas d’aboutissement, la gauche et le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion